Comment faire le bon choix d’une formation de psychanalyste ?

choix d’une formation de psychanalyste

Pour devenir psychanalyste, nombreuses alternatives sont proposées par différentes entités en termes de formation. Cette grande diversité ne facilite pas le choix d’autant plus qu’aucun diplôme n’est imposé par l’organisation en vigueur. En vue d’éviter une erreur de cursus, certains critères devront être étudiés avant d’intégrer une formation.

Vérifier les valeurs de l’institut

Chaque institut ou université peut offrir le même type d’apprentissage toutefois, la qualité et la valeur des enseignements diffèrent. C’est pourquoi, il est important de bien connaître l’institution en cherchant le plus d’informations possible avant de penser à l’intégrer. Pour ce faire, fiez-vous à la réputation de l’entité. L’efficacité d’une formation se répand effectivement très vite et défini donc la notoriété de l’intervenant. Il est préférable d’intégrer une école reconnue par les fédérations nationales de psychanalyse par exemple. Cela garantira un respect du code de déontologie instauré par ces fédérations qui se composent généralement de psychanalystes et de médecins. Par ailleurs, vous gagnerez également à savoir quel type de formateur sera en charge des cours. Cela indiquera le niveau d’études et les compétences, dont vous allez bénéficier. Il faudrait, en effet que le formateur soit expérimenté dans son domaine d’intervention pour pouvoir mieux véhiculer son savoir.

Bien comprendre les programmes d’études

Au cours d’un apprentissage, vous allez être soumis aux plannings de l’établissement qu’il soit public ou privé. À la fin de la formation, les connaissances acquises ne sont autres que celles prévues dans le programme. Vous êtes donc dans l’obligation d’analyser, avant toute inscription, les détails du cursus. Veillez bien à ce que les sujets abordés pendant les théories correspondent à vos attentes et à l’objectif professionnel envisagé. Il faut aussi vérifier que le programme inclut des ateliers pratiques ou des pratiques cliniques pour que vous puissiez vous familiariser avec le secteur. Les méthodes utilisées lors de l’apprentissage doivent respecter certaines normes qu’il faut aussi prendre en compte. Enfin, un psychanalyste doit, pour exercer, avoir suivi une cure psychanalytique. Cela devra donc être prévu dans le cursus.

Une formation avec un avenir professionnel assuré

Le choix d’une formation doit également se porter sur l’assurance professionnelle qu’elle garantit. Pour cela, la formation doit être réalisée au sein d’une entité liée ou relative à des institutions professionnelles en psychanalyse. Il y a par exemple la Fédération Freudienne de psychanalyse à laquelle, plusieurs institutions sont rattachées. À part cela, différentes associations professionnelles sont mises en place à savoir l’Association Internationale de Psychanalyse ou IPA et l’Association psychanalytique de France.